VITA A huile

La crise grasse

L'acné est un mot de quatre lettres, mais les termes bouton, point noir, furoncle, éruption et imperfection ne valent pas mieux. Bien qu'un traitement efficace soit connu depuis cinquante ans, l'industrie pharmaceutique est moins intéressée par la résolution du problème fondamental que par la vente de toute une vie de cosmétiques, de nettoyants et de médicaments en vente libre. De même, peu de dermatologues s'empressent de proposer une solution permanente, étant donné qu'ils sont payés à la consultation et non en guérissant les patients.

La plupart des traitements en vente libre sont inefficaces voire nocifs, ou font des promesses extravagantes de guérison magique du jour au lendemain. Le sébum représente la clé, puisque les mauvaises bactéries ont besoin d'un environnement anaérobie (dépourvu d'oxygène), et lorsque l'excès de sébum sécrété par des glandes sébacées hyperactives s'accumule à l'intérieur des pores, il leur fournit des conditions idéales de prolifération inflammatoire. C'est alors que les médecins sortent l'artillerie lourde : le Roaccutane. Un médicament peut-être sévère mais néanmoins efficace (du moins, pendant son utilisation), s'agissant du seul médicament sur ordonnance capable de limiter la production de sébum et d'expulser ainsi les bactéries de leur nid douillet.

Même si les entreprises pharmaceutiques aiment exploiter nos imperfections, personne ne rêverait de breveter une vitamine. C'est pourquoi elles ont inventé une foule de dérivés de la vitamine A, comme l'isotrétinoïne (Roaccutane), en nous demandant de croire qu'ils sont meilleurs que la vitamine elle-même.

 

Au vu des similitudes entre les molécules, il n'est pas surprenant que les surdoses de Roaccutane et de vitamine A présentent des effets secondaires identiques : brûlures, démangeaisons, desquamations, fatigue, maux de tête, fractures, vision floue, douleurs articulaires, lèvres sèches, chute de cheveux et troubles hépatiques. Ceci est dû au fait que le Roaccutane n'est pas véritablement un remède, mais plutôt une solution temporaire face à une déficience de toute une vie. Jusqu'à un an plus tard, ses utilisateurs voient souvent la peau grasse et les boutons revenir, ce qui requiert un deuxième, troisième et quatrième traitement, mais sans soulagement durable. Enfin, l'ampleur des effets secondaires du Roaccutane signifie que le "remède" est pire que l'acné elle-même, ce qui oblige à choisir entre une peau saine et un corps en bonne santé.

Huile VITA A

Étant donné que le sébum de surface n'est pas à blâmer, se laver dix fois par jour ne fera pas de différence et les problèmes cutanés persisteront à moins d'en éliminer la cause interne. Les dérivés de la vitamine A, comme l'acide rétinoïque, sont solubles dans l'eau pour s'employer dans des crèmes à séchage rapide, mais ils ignorent un principe fondamental selon lequel l'huile et l'eau ne se mélangent pas. Étant solubles dans l'eau, ils ne peuvent donc pas pénétrer la peau. Par contre, notre huile de vitamine A topique est à base d'huile et franchit aisément la barrière dermique. De plus, sa formule auto-hydratante réduit les rougeurs, la desquamation ou le besoin de baume labial. Elle est donc plus douce pour le visage que le Roaccutane, tout en étant aussi efficace.

Les personnes qui ont simplement le visage ou le nez gras remarqueront une réduction visible de l'aspect brillant dès la première application. Les utilisateurs souffrant d'une acné modérée peuvent constater une brève éruption, en fonction de la quantité de comédons fermés à ouvrir, mais les boutons guériront rapidement et diminueront progressivement en taille et en nombre, à mesure que la peau s’adoucit de jour en jour. L'acné kystique est toujours la pire et peut être tenace, mais même les problèmes de peau les plus difficiles peuvent être résolus en quelques mois, pour une peau sans défauts, protubérances, cicatrices ou décolorations. Une fois le sébum sous contrôle, réduisez la vitamine A topique à une dose minimale, afin de contenir la production de sébum, et veillez à réintroduire suffisamment de sources alimentaires pour éviter que les glandes ne grossissent à nouveau.

VITA A heule

VITA A heule

€36,99